En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et améliorer votre expérience de navigation.

Vous pouvez désactiver les cookies en cliquant ici

Résidence artistique « THÈREVAL, NOUVEAU TERRITOIRE CHERCHE IDENTITÉ »

/ Corporate /

11 février 2020

TERREAL était présent samedi 8 février au coup d’envoi de la résidence artistique « THÈREVAL, NOUVEAU TERRITOIRE CHERCHE IDENTITÉ ».

Cette résidence artistique se déroule de février à mai 2020 sur une commune où une carrière de Terreal est implantée. Le projet des deux artistes Mathilde Gintz et Adeline Vieira vise à créer des liens entre les habitants d’Hébécrevon et de La Chapelle Enjuger, qui forment aujourd’hui la commune de Thèreval. Cette résidence amènera les artistes à se questionner sur la fusion de ces communes, avec leurs impacts sur les habitants, les pratiques spatiales, le paysage, mais aussi sur la notion d'identité.

Cette démarche culturelle est directement en lien avec notre politique RSE et notre engagement à générer des impacts positifs sur nos territoires. C’est donc avec beaucoup d’intérêt que Terreal a souhaité financer et participer à ce projet, aux côtés de la DRAC Normandie, le Conseil Départemental de la Manche, la MSA Côtes Normandes, Saint-Lô Agglo, le CAUE de la Mance, la commune de Thèreval et l’association Bouillonnant Valthère.

Cette même carrière a fait l’objet d’une démarche de sauvegarde de l’héritage historique l’été dernier. Ce sont sur les parcelles d’Amigny que l’archéologue Alexis Gorgues de l’université de Bordeaux Montaigne et son équipe ont mené des fouilles sur les traces des militaires américains arrivés les 24 et 25 juillet 1944 lors de l’opération Cobra.

Vu sur nos murs

A lire également