En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et améliorer votre expérience de navigation.

Vous pouvez désactiver les cookies en cliquant ici

Le défi partagé par l’ensemble des acteurs du projet, par la Région Languedoc-Roussillon et par l’ADEME, c’est que les deux logements du Projet Habitat Social Positif (HSP) soient réellement des habitats sobres énergétiquement et que donc ils consomment peu d’énergie, inclus la part de consommation liée aux usages électroménagers et média.

Ce défi, c’est celui de comprendre l’influence du comportement des acteurs pour le logement social à énergie positive et comment tous ensemble, acteurs de la construction, bailleur, locataires, il est possible d’aller vers la performance énergétique.

La formation professionnelle par la réalisation de projets concrets


Le Lycée des métiers du bâtiment François Andréossy a noué depuis de nombreuses années des partenariats avec la Commune de Castelnaudary et avec TERREAL. Le projet HSP s’inscrit donc dans la continuité de ces relations et permet d’aborder les enjeux des métiers de la construction positive de demain au travers d’un projet concret.

L’apprentissage, avant d’être une accumulation de savoirs, doit permettre de structurer une manière de penser !

Cette forme d’éducation s’inspire d’une vieille tradition de pédagogue depuis les humanistes de la Renaissance qui déjà estimait que : «…l’apprenant n’est pas un vase que l’on remplit mais un feu que l’on allume…» (Rousseau)