La terre cuite, un matériau performant à l’empreinte carbone réduite


  • Matériau naturel, écologique et durable.
  • Fabriquée uniquement avec des matières premières naturelles comme l’argile et le sable extraits de carrières dont l’exploitation est strictement encadrée et gérée de manière vertueuse.
  • Incombustible, elle isole et optimise l’efficacité énergétique des bâtiments.
  • Durée de vie : 100 ans.
  • Contribue positivement à la qualité sanitaire de l’air intérieur grâce à sa composition 100 % minérale.
  • Elle est sans aucun élément organique favorisant le développement des moisissures et ne dégage aucun composé organique volatile.

Diminuer nos émissions de GES


TERREAL aborde les grands enjeux du réchauffement climatique et de la protection de l’environnement avec la plus haute exigence. Notre engagement prioritaire de réduction du taux d’émission de GES, - 10 % par rapport à 2015, mobilise l’entreprise à plusieurs niveaux.

 

Patrick Leblans, Directeur Energie


"Notre politique de réduction des émissions de CO2 se décompose en plusieurs axes stratégiques :

  • l’installation de systèmes de mesure et d’analyse de nos consommations dans tous nos sites ;
  • la réalisation de plusieurs audits avec la participation de spécialistes extérieurs et des pilotes énergie de chaque site ;
  • le suivi d’un plan d’action global (400 actions identifiées, valorisées et priorisées à ce jour) qui couvre : l’optimisation des équipements et de leur utilisation, la modernisation et l’intégration de techniques de récupération d’énergie, la promotion des énergies renouvelables. 

Ce plan est ambitieux, mais de nombreux effets positifs se concrétisent déjà. La réduction des émissions de CO2 sera sensible dans les années à venir."

 

Préserver les ressources et la biodiversité


Conscient de son rôle dans la conservation des ressources et de la biodiversité, le Groupe engage des actions d’économies afin de limiter ses prélèvements d’argile et de sable. Nous nous mobilisons pour concevoir des projets de carrière les moins impactants possible, pour revitaliser les milieux naturels et enrichir la biodiversité avant/pendant et après exploitation

 

 

Un plan de cycle de vie pour nos carrières

 

Pour répondre à ces préoccupations, toutes nos carrières devront être couvertes par un plan cycle de vie d’ici à 2021. Chaque plan décrit précisément les données physiques et géologiques de la carrière, de son ouverture à son réaménagement. Ce document formalise également les indicateurs de surface ouverte, de matière valorisable et de réaménagement pour assurer une gestion vertueuse de chaque carrière.

 

 

Nos engagements lors de l'exploitation de nos carrières :

  • Ouvrir le moins possible de surface au sol pour laisser toute sa place à la faune et à la flore
  • Valoriser le maximum de matière au sein des volumes mobilisés

 

 

 

Préserver la biodiversité :

 

La réduction de notre empreinte sur les écosystèmes est un enjeu que nous intégrons depuis plusieurs années, par le biais d’actions concertées avec les élus et les instances locales. En plus des études d’impact environnemental obligatoires, nos carrières font l’objet d’initiatives complémentaires visant à approfondir notre connaissance de la biodiversité et à conduire, le cas échéant, des actions de compensation

 

 


Transformer nos déchets en ressources


Chaque site met en place des actions ciblées pour limiter les nuisances et réduire son empreinte environnementale. Auparavant considérés comme des déchets, les rebuts et les eaux usées sont réutilisés comme de nouvelles ressources dans les procédés de fabrication du Groupe.

 

Améliorer le traitement des eaux de ruissellement

De façon à assurer un rejet d’eau claire vers le milieu naturel, nous nous engageons à stocker et traiter les eaux pluviales et eaux de procédé ainsi qu’à mettre en place des dispositifs de prévention de pollution accidentelle. Dans cette optique, chaque usine du Groupe recense les schémas de circulation de l’eau entrante et rejetée.  De plus, dans le but de préserver cette ressource précieuse, les sites travaillent à prélever le minimum d’eau et à en optimiser l’utilisation en réutilisant l’eau utile à la fabrication. De façon à assurer un rejet d’eau claire vers le milieu naturel, nous nous sommes engagés à augmenter nos capacités de stockage et de traitement des eaux de ruissellement.

 

Limiter les pertes et réutiliser les déchets générés par la fabrication

Des rebuts verts et secs, aux rebuts cuits, en passant par les déchets d’engobe, TERREAL met en place des actions ciblées pour les limiter et optimiser leurs réutilisations et réemplois. Les rebuts cuits peuvent être réutilisés dans le procédé de fabrication, employés en remblais dans nos carrières, ou, offert à la commune pour l’entretien des chemins agricoles à proximité des marais.